fbpx

Confiance en soi : les 10 clés de l’entrepreneur créatif

LA CONFIANCE EN SOI
DANS LE QUOTIDIEN D’UN ENTREPRENEUR CRÉATIF

10 CLÉS POUR GARDER LE CAP DANS LES SITUATIONS DIFFICILES

confiance en soi

Jusqu’ici tout allait bien. Vous fabriquiez vos créations pour le plaisir, dans un cadre de pur loisir. C’était magique : Ces moments créatifs étaient de véritables rendez-vous avec vous-même. Rien de mieux pour décompresser de vos longues semaines et pour laisser parler votre créativité !🧘‍♀️

Et puis, la confiance gonflée à bloc et voyant que vous étiez passionné(e) par l’artisanat, vous avez décidé de faire le grand saut : Vendre vos créations artisanales et vivre de votre passion au quotidien.💪

Pour certains d’entre vous, cela a provoqué la démission d’une profession que vous réalisiez en parallèle de votre activité artisanale. Pour d’autres, cela a ajouté un challenge financier à votre passe-temps créatif. Une chose est sûre : Dans tous les cas de figure, ce pas vers l’entrepreneuriat n’a laissé personne d’entre vous indifférent.😳

J’ai d’ores et déjà une petite question pour vous : Avez-vous conscience du courage que vous avez eu de vous lancer le défi de vendre vos créations artisanales à titre professionnel ?

On l’a vu la semaine passée dans notre article « 10 étapes pour vivre de sa passion pour l’artisanat » : Être Entrepreneur Créatif, ça ne s’invente pas. Cela demande une certaine méthodologie, des connaissances dans de multiples domaines, et SURTOUT un état d’esprit en bé-ton. 🦸‍♀️

Si vos compétences techniques, vos connaissances en marketing et vente vont vous permettre d’élaborer un plan d’actions pour lancer votre marque artisanale, il y a un élément qui ne se programme pas et qui peut avoir une véritable influence sur le déroulement des opérations : LA CONFIANCE DE SOI. 

« Je ne comprends pas : tu me parles d’entrepreneuriat et d’un coup, on s’égard sur du développement personnel. »

En réalité, les deux sont véritablement liés et vous allez devoir vous challenger sur les deux tableaux en même temps.

Pourquoi ? Parce que vous aurez beau vous former de nombreuses heures sur toutes les techniques de commercialisation pour vendre vos créations, lire et relire les grands classiques du marketing, il est fort à parier que vous allez rencontrer des embuches durant votre processus de vente. Il est fort à parier que vous allez vivre des moments de frustration, de doutes, de peurs au cours de votre aventure entrepreneuriale. Et oui, si tout se passait comme vous le souhaitiez, vous ne savoureriez pas vos victoires de la même façon ! 🏅🏆

Quand vous pensez :

« Je ne fais aucune vente depuis que j’ai commencé à commercialiser mes créations : Qu’est-ce qui tourne mal chez moi ? »

« J’ai reçu un retour négatif sur l’une de mes premières livraisons : Manquerais-je de compétences ? »

« J’ai si peu d’abonnés sur mes réseaux sociaux : Mon travail n’intéresse pas… »

Votre mental tente d’exprimer :

« Je mets tellement de cœur et d’énergie dans mon travail ! Je suis triste que cela ne se voit pas du côté de ma communauté de Clients ».

Quel horrible personnage se cache derrière vos propres jugements ?

LE MECHANT « EGO » (Que vous pouvez imaginer sous forme d’ennemi de super-héro, ça marche plutôt bien pour le démystifier)👻 . L’égo, c’est la représentation et la conscience que vous avez de vous-même. Selon certains schémas de philosophie, l’égo peut provoquer de la confusion et amener à des sentiments de souffrance tels que la vanité, l’amour-propre, la perception erronée du monde, la jalousie.

Si l’on en revient à notre sujet du jour : L’égo, c’est celui qui va traduire dans votre mental un fait (type « j’ai eu un retour négatif d’un Client ») en un jugement (« Je suis nul(le), les autres font mieux que moi » 👎).

Mais alors comment on gère son égo dans les situations difficiles ? Comment faire face au manque de confiance en soi dans les moments critiques ?

Lorsqu’une situation critique se présente, adoptez les réflexes suivants :

#1 Ramenez-vous en aux faits : 

Fermez les yeux, prenez 3 grandes inspirations. 🌬 Pratiquez quelques instants la méditation pour éloigner vos pensées négatives et jugements, et ne laisser survivre que les faits.
Pour que cette pratique soit optimale, essayez de l’ancrer en parallèle dans votre quotidien : Prenez chaque matin – ou soir 20 minutes pour vous mettre au calme et poser vos idées. Plus vous pratiquerez, plus vous parviendrez à analyser de façon factuelle les difficultés de votre quotidien.

PS : 🌻 Si vous avez besoin d’accompagnement en méditation, on vous recommande l’application « Petit Bambou ». Ce programme est vraiment complet et vous propose de nombreux parcours sous différentes thématiques (dont la confiance en soi et l’épanouissement professionnel).

#2 : Analysez la situation :

Quel est le degré de gravité de la malheureuse aventure professionnelle que vous rencontrez? Cela met-il en péril votre activité ? La situation est-elle réellement critique pour votre Client ?

Rappelez-vous que vous vendez de l’artisanat : Vous ne sauvez pas des vies. Il y a donc très peu de chances que l’embuche que vous ayez rencontrée sur votre chemin soit véritablement préjudiciable pour votre avenir.

#3 : Soyez humbles :

Vous n’êtes pas le premier Artisan à rencontrer des difficultés dans son quotidien, et assurément pas le dernier ! Rappelez-vous que des millions et millions de créateurs ont été dans une situation d’échec avant vous. L’erreur est humaine, et elle fait partie de votre processus d’évolution.😉

#4 : Retenez vos erreurs :

Quels enseignements tirer pour l’avenir ? Quelles améliorations pouvez-vous apporter à votre processus entrepreneuriale pour éviter que ce type de situation déplorable ne vienne à se reproduire ? Notez toutes ces réflexions dans un carnet et allez de l’avant : la prochaine fois, on ne vous y reprendra pas ! 🤓

#5 : Rappelez-vous vos victoires :

Des échecs, des difficultés, il y en a et il y en aura encore par la suite. En réalité, même après 20 ans de métier, vous serez confrontés à des couacs au sein de votre activité. Mais quelles ont été jusque-là vos victoires ? Qu’avez-vous réussi à mettre en place jusque-là ? Notez les dans un carnet (le même que vous avez utilisé pour y inscrire vos enseignements) et relisez ces victoires tous les jours jusqu’à ce que vous vous ressentiez gonflé(e) à bloc ! Alors : Vous vous sentez toujours aussi nul(le) ? 🥰

#6 : Lâchez-vous la grappe 🍇 : 

Il y a des fois où la frustration et le manque de confiance sont si grands, qu’il est difficile de passer outre. 😥

Dans ces moments, dites tout simplement STOP. On éteint l’ordinateur, on met son téléphone sur silencieux, on pose ses outils : Bref, on met sur « OFF » son activité artisanale. ⛔

Parfois, il suffit de 10 minutes pour reprendre ses esprits, parfois il faut quelques jours pour se remettre d’aplomb. Quelle que soit la durée, pour que cette période de déconnexion soit optimale, appliquez deux principes :

  • Soyez à l’écoute de vos émotions et répétez-vous qu’il est NORMAL de ressentir ce manque de confiance en vous en pleine route. Pas question de masquer vos émotions : elles existent, et elles sont tout à fait courantes dans la vie d’un entrepreneur créatif !
  • Ne revenez à votre activité qu’une fois que vous vous sentirez reboosté(e) et clair sur les faits. Il n’y a rien de plus chronophage et déprimant que de revenir travailler avec le moral dans les chaussettes et la confiance au plus bas !😴

#7 : N’oubliez jamais qu’il s’agit d’une passion avant tout :

Si vous avez décidé de vous lancer dans l’entrepreneuriat créatif, c’est parce que vous êtes véritablement passionné(e) par la création artisanale 🧡 . Les objectifs de vente et la course à la notoriété sont des éléments annexes et ne doivent en rien gâcher votre plaisir de créer.

#8 : « Rien de personnel, c’est les affaires » :

C’est une phrase qui est apparue à l’époque dans le film « Vous avez un message » (Vous savez, la libraire Meg Ryan qui rencontre Tom Hanks ! 💌) et qui m’est restée en tête.

S’il y a bien une chose que vous devez retenir pour éviter les coups de blues liés au manque de confiance, c’est que votre Business est dissocié de VOUS. En d’autres mots, VOUS n’êtes pas votre Business. Si vous rencontrez des difficultés dans votre activité professionnelle, cela ne signifie pas que VOUS êtes remis en cause dans toutes vos magnifiques qualités et compétences. 👌 Il s’agit plutôt d’une piste d’amélioration à prendre en considération dans votre activité d’artisan.

#9 : Ce ne sont QUE des Chiffres : 

Un nombre d’abonnés ou de commentaires sur Instagram, un nombre de participants lors de votre évènement de lancement d’une nouvelle collection, la quantité de membres dans votre groupe privé Facebook : tout ça, ce ne sont que des Chiffres. 1️⃣2️⃣3️⃣4️⃣

Il est bien entendu normal que la mécanique de votre projet prenne du temps à se mettre en place ! Patience : La qualité prime sur la quantité ! Il vaut mieux avoir 10 abonnés Instagram intéressés par vos produits que 1000 abonnés indifférents à votre travail🙂.

#10 : Prenez du recul sur votre propre jugement et celui de votre entourage : 

Il y a un exercice particulièrement efficace et drôle à réaliser : Tentez d’inverser la tendance et de ne pas réagir à chaud à une remarque/critique d’un proche ou d’un client. Essayez plutôt de basculer dans votre tête (et uniquement dans votre tête, je le précise !)  la situation en mode humoristique. Parfois, les mots, la tonalité et les gestes employés par votre entourage au sujet de votre projet professionnel sont si puissants et si extrêmes qu’ils peuvent rapidement être tournés au ridicule.😅

👉 Je vous donne un exemple : Au début de l’aventure d’A la Mano, on a construit notre profil Instagram. 2-3 semaines après sa création, on avait une trentaine d’abonnés à notre compte et la plupart de nos publications passaient incognito. Jusque-là, c’est tout à fait normal.🤷‍♀️

Un jour, on a reçu plusieurs commentaires cinglants d’un membre Instagram qui s’était visiblement égaré sur notre Instagram. « Pas étonnant que vous n’ayez que 30 abonnés, vous n’y connaissez rien », « Renseignez-vous un peu au lieu de dire des bêtises pareilles, enfin ! ». Ma première réaction a été d’éprouver un profond sentiment de honte : « Suis-je vraiment faite pour me lancer dans ce projet ? »

Puis avec un peu de recul et une relecture des commentaires, la honte a laissé place à l’humour. En fait, c’était tellement drôle de voir toute l’énergie négative dépensée par ce “Hater” pour une simple petite publication Instagram !

Il s’agit d’appliquer un principe que vous avez appris à vos enfants ou à vous-même quand vous étiez plus jeunes : Imaginer le clown ou le monstre qui a hanté vos nuits avec des patins à roulettes et une tenue de petite danseuse.

Tournez au ridicule les situations les plus critiques : vous constaterez avec du recul qu’il ne tient qu’à vous de réagir sous un autre angle aux évènements difficiles de votre quotidien d’entrepreneur créatif !

📚 Vous souhaitez aller plus loin dans votre quête de confiance ? Lisez et inspirez-vous des ouvrages suivants :

  • « Les Quatre accords Toltèques » – Miguel Ruiz
  • « Les vertus de l’échec » – Charles Pépin
  • « Imparfaits, libres et heureux » – Christophe André
  • « Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même » – Lise Bourdeau

 

Consultez notre article de blog complémentaire : 10 étapes pour vivre de sa passion pour l’artisanat

Des commentaires sur cet article ? Ecrivez-nous, on adore lire vos petits mots !💌

NOS RECOMMENDATIONS POUR POURSUIVRE SUR CE SUJET

MASTERCLASS GRATUITE
“LES SECRETS D’UN LANCEMENT DE PRODUIT R
ÉUSSI”

Grâce à cette masterclass GRATUITE, vous apprendrez à établir un plan d’actions efficace pour lancer avec succès sur le web votre nouvelle création artisanale.

👉 Les objectifs de la Masterclass :

✔ Valider l’intérêt que porte vos Clients sur votre produit avant même son lancement,

✔ Déterminer les deux méthodes de communication efficaces pour lancer votre produit,
✔ Définir les outils de communication adaptés pour créer l’évènement autour de votre nouveauté,
✔ Dessiner un plan de communication en amont, pendant, et après le lancement de votre création,
✔ Créer un effet de “happening” autour de votre sortie de produit,
✔ Faire grandir et animer votre communauté de clients autour de cet évènement.
3 Commentaires
  • Suzanne Labrosse
    Publié à 14:56h, 15 novembre

    Bonjour, vous arrivez dans un bon moment de ma carrière artistique. L’an passée j’ai connu la meilleure année de vente en tant qu’artiste peintre. Cette année, je viens tout juste d’enregistrer mes premières ventes mais seulement qu’en produits dérivés (calendriers). Et encore là, ce ne sont que des connaissances, famille ou amis qui l’on acheté à petit prix (23$) chaque.

    J’ai passé par toutes les émotions mentionnées dans votre article. Je vois plein de collègues artistes peintres qui vendent leur créations en ligne. Pour moi, c’est zéro! Heureusement que je ne vis pas de mon art, je travaille temps plein dans un autre domaine et je suis épuisée par cette profession. Donc, je n’arrive plus à mettre les bonnes énergies dans mon art.

    Merci pour les conseils. Je vais les réécrire et les afficher en gros dans mon atelier. Un petit commentaire: J’ai eu un peu de difficulté à me concentrer à la lecture car trop de GIF qui n’arrête pas de bouger. Ce bien si vous pouviez les limiter à 1 ça la fin seulement. Je suis TDA, désolée.

    • Loren de A la Mano
      Publié à 18:06h, 16 novembre

      Merci pour votre commentaire Suzanne ! Nous sommes vraiment heureux de pouvoir vous accompagner dans cette phase de votre vie. Gardez la force et la motivation, l’état d’esprit que vous adoptez a un impact considérable sur la qualité du travail en général. Plus vous croierez en vos rêves, plus vous aurez de l’énergie pour faire face aux difficultés ! Avez-vous revu votre stratégie de vente pour vérifier que tous les curseurs sont au vert? Si vous avez un doute, n’hésitez pas à visualiser la Masterclass gratuite “vendre ses créations sur le web”, cela pourrait vous aider!

      A bientôt et bon courage

  • Pingback:La boite à outils de l'entrepreneur créatif - A la mano
    Publié à 17:52h, 20 novembre

    […] Confiance en soi : les 10 clés de l’entrepreneur créatif […]